Le CNFCE vous accueille de 8h30 à 17h30
Distanciel ou présentiel, nous trouverons le meilleur format pour vos formations.

Conduite du changement: les étapes à respecter

Le manager peut avoir de nombreuses missions. Apporter un changement positif en entreprise en fait partie. Si le changement a du bon, il peut toutefois être mal perçu humainement. Nous proposons en conséquence des formations sur la conduite au changement, ou l’art de faire bouger les choses sans heurter les individus

Qu’est-ce que la conduite du changement ? Définition

Les transformations sont nombreuses et fréquentes en entreprise. Ces dernières se font parfois au détriment des préoccupations humaines. C’est une grosse erreur : la réussite d’unprojet passe toujours par l’acceptation de la nouvelle organisation par l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. Sans cela, ces derniers, réfractaires aux changements mis en place, ne pourront exploiter pleinement les logiciels, techniques et avancées mises en place.Il est donc indispensable de soutenir ses collaborateurs lors des transformations et les accompagner pour éviter les résistances. Cette pédagogie douce est la conduite au changement, une technique managériale de plus en plus répandue dans tous les domaines de travail.

Quelles sont les étapes de la conduite au changement ?

Le processus de conduite au changement est une méthode qui implique de suivre plusieurs grandes étapes. Chaque chose en son temps : la conduite au changement ne peut être miseen œuvre que progressivement, afin de ne pas brusquer les acteurs de l’entreprise. Voyons ensemble les principales étapes à suivre.

1 - Le diagnostic organisationnel

La première étape consiste à analyser le fonctionnement actuel de l’entreprise. Quelle est son organisation ? Quelles sont les méthodologies employées ? Quels sont les fondamentaux de l’entreprise ? Sa culture ? Ses valeurs ?

Effectuer cette analyse profonde avant de passer à l’action est la solution idéale pour garantir le succès du processus de changement. Il s’agit en effet de revoir l’organisation actuelle pour l’adapter et rectifier ses dysfonctionnements, et non de tout chambouler. L’entreprise possède sans doute de nombreux acquis et pratiques positives : il faut en profiter et les conserver. Cela permettra d'abattre un travail moins titanesque, mais aussi de minimiser l’impact du changement sur les acteurs de l’entreprise. Pour ce faire, il est important de mettre une stratégie de management des compétences en parallèle : bien appréhender le rôle et les compétences de chaque individu facilite la gestion du changement.

2 - La définition du plan de changement

Place à l’action. À ce stade, le manager connaît le fonctionnement de l’entreprise et les compétences clés de l’ensemble du personnel. Il peut maintenant amorcer la transition et commencer à conduire au changement. Pour ce faire, il va définir un plan en utilisant divers outils et en travaillant avec ses collaborateurs. Les ateliers de brainstorming, par exemple, permettent de trouver des solutions ensemble et de mettre en avant la participation de chacun. Lorsque les solutions sont trouvées, il ne reste plus qu’à en faire découler un plan d’action. Le plan d’action est la clé de la réussite du projet : une fois bien défini, ce dernier sert de fil rouge à tout le déploiement de la stratégie de changement. Le manager procède également à la distribution des rôles, des tâches et des responsabilités à cette étape

3 - La mise en place du changement

La transition doit se faire progressivement. Le manager doit donc piloter le changement. Il vadéployer le plan et procéder à l’accompagnement de ses collaborateurs dans cette nouvelle situation. Son objectif est de rassurer, d’encadrer, d’aider à franchir les obstacles et d’épauler en cas de démotivation. Cette phase est très importante : l’évolution du projet dépend totalement des réactions des acteurs de l’entreprise

4 - L’analyse de la stratégie et l’ancrage

Il est temps d’observer les résultats obtenus. Pour cela, le manager va débriefer avec des collaborateurs et analyser les données récoltées sur ses outils. Il va déterminer si les objectifs ont été atteints et dans quelle mesure. Si ce n’est pas le cas, ou seulement partiellement, le manager va repenser le projet en analysant les points bloquants pour mettreen place de nouvelles procédures plus réalistes. Si les objectifs sont atteints, il peut être intéressant d’organiser un événement pour féliciter les collaborateurs de leur implication et fêter le succès du nouveau projet

Comment se former à la conduite du changement ?

Vous l’avez compris : le processus de conduite au changement au sein d’une équipeest complexe. Il doit être parfaitement maîtrisé par les managers afin qu’ils puissent amener le changement en entreprise sans avoir à faire face à la résistance des équipes. Se former pour mettre en place une stratégie de changement tout en douceur et obtenir de bons résultats est primordial

Le CNFCE vous propose en conséquence des formations en management. Parmi elles, une formation courte de conduite au changement, visant à développer ses capacités en communication et ses pratiques managériales. Spécifiquement conçues pour répondre aux besoins des managers, cadres et chefs d’entreprises, ces dernières peuvent être suivies à distance ou en présentiel.

Vous ne trouvez pas votre réponse ?
Posez votre question


Vos données personnelles sont utilisées dans le cadre strict de l’exécution et du suivi de votre demande par les services du CNFCE en charge du traitement. Elles sont nécessaires à l’exécution de ce service. Elles sont conservées pour une durée de trois ans à compter de notre dernier contact. En application de la réglementation sur la protection des données à caractère personnel, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation du traitement ainsi que d’un droit d’opposition et de portabilité de vos données. Pour en savoir plus et réaliser un traitement sur vos données, nous vous invitons à vous connecter à notre politique de confidentialité.
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.