Notre équipe vous accueille, par téléphone, de 8h30 à 17h30
CNFCE, le partenaire préféré de votre réussite

6 méthodes pour travailler plus efficacement

6 méthodes pour travailler plus efficacement

Comment bien travailler ? Comment améliorer sa performance au travail ?

Nombreux sont les employés qui se posent ces questions. Et à raison : un employé qui parvient à être plus efficace au travail est un employé qui obtient de meilleurs clients, à qui on fait confiance, qui s’épanouit dans sa vie professionnelle et qui impose le respect de ses collègues et de sa hiérarchie. Mais quelles sont les méthodes de travail pour être plus efficace à 100% ?

Rigueur au travail, organisation, stratégie de travail : nous vous livrons dans ce guide les 6 techniques pour être plus efficace au travail.

1. Gérez les priorités pour mieux organiser votre temps de travail

Le temps de travail d’un employé est composé de deux parties :

  • Une partie est consacrée au travail qui dépend de son rôle au sein de l’entreprise, des objectifs que son manager lui a assignés.
  • La seconde partie constitue l’ensemble des tâches devant être réalisées, mais qui ne permettent pas d’atteindre l’objectif visé.

Dans les faits, la part des tâches qui ne permettent pas d’atteindre l’objectif visé est souvent trop importante. En général, quand un employé gère mal ses priorités, on peut atteindre un ratio de 40% de son temps de travail destiné à ces tâches. C’est bien trop.

Il faut que le collaborateur se recentre sur ses objectifs : qu’est-ce qui justifie sa présence dans l’entreprise ? Pourquoi l’a-t-on embauché ? Quels sont ses vrais objectifs ?

En prenant le temps de faire cette analyse d’emploi du temps, vous vous évitez d’être noyé sous une montagne de travail et votre organisation du travail au bureau s’en retrouve facilitée. Sans cela, vous finissez par être incapable de faire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Cette gestion des priorités est cruciale pour atteindre une meilleure efficacité au travail et devrait être faite chaque fois que le besoin s’en fait sentir. Vous pensez avoir trop de tâches secondaires à réaliser pour pouvoir être capable de faire votre travail ? N’hésitez pas à en faire part à votre manager : il comprendra que vous cherchez simplement à atteindre les objectifs visés et équilibrera le travail entre tous les collaborateurs. Votre rigueur au travail s’en trouvera grandement améliorée.

2. Adoptez une attitude positive au travail

Être capable de faire son travail, c’est aussi privilégier l’efficacité chez les autres. Or, l’efficacité au travail en groupe est fortement influencée par les relations que l’on entretien avec ses collègues.

Adoptez une bonne attitude de travail pour gagner de l’efficacité au travail : prenez des initiatives, aidez vos partenaires, montrez-vous volontaire pour remplacer un collègue malade…

Ces attentions font de vous quelqu’un de remarquable du point de vue de vos collègues comme de celui des supérieurs.

En adoptant un comportement positif au travail, la relation de confiance qui se créera naturellement avec vos collègues vous permettra d’être appuyé en cas de besoin, d’être écouté lorsque vous vous exprimez et d’être défendu en cas de problème. Un tel comportement ouvre ainsi des portes dans votre évolution professionnelle.

3. Mieux gérer son temps pour augmenter sa productivité au travail

Votre capacité à bien gérer votre temps est cruciale pour une meilleure efficacité au travail.

Sans une bonne gestion du temps, les appels, les mails, les documents à rendre se succèderont et ils finiront par donner le rythme de votre journée.

Compétence complémentaire de notre premier conseil (gérer les priorités pour mieux organiser son temps de travail), la gestion du temps est centrale dans la vie d’un professionnel. Une bonne gestion du temps conduit à une plus grande efficacité au travail car elle permet d’organiser les tâches dans un ordre précis, de hiérarchiser et de prioriser chacune des missions afin de se concentrer sur le plus urgent.

Des formations pour apprendre à gérer son temps existent et permettent de se prêter à plusieurs exercices pour augmenter son efficacité au travail.

Par exemple, vous pouvez utiliser un journal d’activité (time log) pour analyser avec précision le temps que vous mettez à remplir chaque tâche. Ainsi, vous savez précisément ce qui vous prend du temps, et ce qui peut être fait rapidement.

Par ailleurs, vous pouvez utiliser des outils plus classiques comme les listes de choses à faire : les fameuses « to-do lists ». Sur un logiciel adapté comme Trello ou encore à l’ancienne, sur un post-it, n’hésitez pas à utiliser ces listes à cocher pour vous remémorer ce qu’il y a à faire et dans quel ordre.

Pensez au management corporel !

Votre corps a son propre rythme et il est plus simple et bénéfique sur le long-terme de le prendre en considération plutôt que d’aller à son encontre.

Par exemple, si vous pensez être plus productif le matin, occupez-vous des tâches les plus importantes à ce moment.

À noter que la bonne gestion du temps n’est pas la seule compétence à développer pour améliorer son efficacité au travail. Les compétences communicationnelles en particulier peuvent vous y aider.

4. Développez vos compétences en communication pour mieux échanger avec votre équipe

Au sein de la vie en entreprise, la communication est reine. Tout ce que nous faisons génère des échanges écrits ou oraux qui demandent des compétences en communication pour être géré efficacement.

C’est pourquoi développer ses compétences en communication est essentiel pour devenir plus efficace au travail.

a/ Adoptez l’écoute active pour une communication plus efficace

Qu’est-ce que l’écoute active ?

L’écoute active est une méthode de communication pour être plus efficace au travail. Elle permet d’optimiser le temps que prennent les discussions formelles et informelles dans l’entreprise. L’écoute active permet aussi de limiter les incompréhensions et les quiproquos.

Concrètement, lorsqu’un collaborateur vient vous communiquer une information, il s’agit de stopper toute autre activité : investissez-vous à 100% dans la discussion. Lorsque votre interlocuteur parle, écoutez et enregistrez le maximum d’information. Pour ce faire, ne cherchez pas à déterminer à l’avance ce que vous allez répondre.

De nombreuses situations problématiques peuvent être résolues à l’avance simplement en écoutant activement son interlocuteur. Ainsi, vous perdez moins de temps à gérer ces problèmes, et vous pouvez travailler plus efficacement.

b/ Communiquez par écrit plus efficacement

De la même manière, une grande partie de la communication que nous exerçons dans nos vies professionnelles se fait par l’écrit, le plus souvent via des e-mails. Aussi efficace qu’il puisse paraître, l’e-mail est aussi très souvent une source d’incompréhension et même de tension si certaines techniques de rédaction d’e-mail ne sont pas utilisées. Il peut être intéressant de se former à la communication à l’écrit efficace.

De manière générale, il est conseillé :

  • D’analyser les retours de vos écrits : sont-ils bien compris ? Votre interlocuteur peut par exemple répondre à côté ou omettre de répondre à l’une de vos interrogations. Dans ce cas, peut-être avez-vous un problème dans la manière dont vous avez de vous exprimer par mail, ce qui pose un problème d’efficacité au travail.
  • Gardez toujours un objet principal par e-mail. L’e-mail est un moyen de communication qui permet d’inclure de longs textes. Mais ce n’est pas toujours pertinent. Mieux vaut garder un sujet à traiter par e-mail et ainsi garder l’attention du lecteur,
  • À l’inverse, n’inondez pas vos collègues d’e-mails : la consultation de chacun de ces e-mails puis la rédaction de leur réponse est très chronophage et plombe l’efficacité sur le lieu de travail. Apprenez à faire la part des choses entre les sujets qui doivent réellement être traités par l’e-mail et ceux, plus informels, qui peuvent simplement faire l’objet d’une discussion pendant la pause-café.
  • Enfin, faites bien attention aux champs copie-carbone, qui contiennent souvent énormément de monde qui ne sont pas, pour la plupart, des destinataires de vos e-mails. Allégez les boîtes mails de tout le monde en ne gardant que ceux qui vous intéressent vraiment.

Pensez à vous former dans votre communication générale : appels téléphoniques, e-mails, présentations… Les moyens de communication sont nombreux et vous ferez bénéficier tous vos collaborateurs de votre stratégie de travail efficace en communiquant avec eux de manière parfaitement optimisée.

5. Apprenez à gérer le stress et évitez les blocages au travail

Faire la différence entre le bon stress, qui permet d’améliorer ses performances au travail, et le mauvais stress, qui bloque et ralentit, fait partie des compétences à développer pour augmenter son efficacité au travail.

En effet, un excès de stress peut causer de graves problèmes, que ce soit sur le plan professionnel ou celui de la santé : problèmes cardiaques, incapacité à se concentrer, chute de la productivité, développement d’une personnalité toxique pour les autres…

Avec une bonne formation pour gérer son stress au travail et éviter le burn-out, gérez les risques psychosociaux et apprenez comment être efficace au travail même en période stress.

Cela passe notamment par des méthodes de gestion du stress simples mais efficaces :

  • Passer une bonne nuit, toutes les nuits : cela s’apprend. Il faut une certaine rigueur et de la régularité. Le sommeil constitue la première barrière contre le stress : il a donc une influence positive directe sur votre efficacité au travail.
  • Essayer de ne pas apporter de travail à la maison : cela brouille les frontières entre la vie professionnelle et la vie personnelle et perturbe votre capacité à vous détendre après le travail
  • Déterminer les éléments que vous considérez comme générateurs de stress : en les connaissant précisément, vous serez plus à même de les éviter.

6. Travailler efficacement grâce à la formation professionnelle 

Dans cet article, nous avons abordé la capacité à bien communiquer, à bien gérer son stress ou encore à bien gérer son temps.

En réalité, la vie d’un professionnel demande de se former de manière continue pour pouvoir améliorer ses performances au travail. Les compétences dont nous avons besoin dans notre vie professionnelle ne font qu’augmenter en nombre et il est urgent d’apprendre à gérer tous ces aspects.

Pourquoi ne pas effectuer une analyse SWOT de votre situation ?

Le travail repose sur des compétences techniques, propres à votre métier. Mais une personne capable de faire son travail correctement sait aussi qu’il faut se former dans un maximum de compétences non techniques.

Que ce soit une formation pour développer son leadership, une formation en gestion des conflits ou une formation de développement personnel, miser sur les compétences non techniques vous assure d’être plus polyvalent, plus autonome… En somme : plus efficace au travail.

Formations incontournables

Demander un devis 01 81 22 22 18