Le CNFCE vous accueille de 8h30 à 17h30
Distanciel ou présentiel, nous trouverons le meilleur format pour vos formations.

Quel est le rôle du manager dans la prévention des risques psychosociaux ?

Quel est le rôle du manager dans la prévention des risques psychosociaux ?

Le manager a un rôle clé en matière de prévention des risques psychosociaux. Les symptômes et conséquences de ces risques professionnels (stress, absentéisme, dépression, tms etc.) nécessitent de la part de l'employeur et du manager la mise en place d'actions managériales visant à les prévenir. Découvrez dans notre article, rédigé grâce à l'expertise de Franck Sonrel, formateur au CNFCE, ce qu'il faut savoir sur le rôle du manager dans la prévention des risques psychosociaux.

Quel est le rôle du manager dans la prévention des risques psychosociaux ?

En matière de risques psychosociaux, le manager représente un élément incontournable dans la gestion du risque pour l’entreprise et pour ses collaborateurs.

En effet, le manager peut être :

  • Un détecteur et un préventeur des risques psychosociaux pour les membres de son équipe.
  • Il peut également en être une cible potentielle puisqu’il est l’interface entre son équipe et son propre encadrement.
  • Si la prévention a été insuffisante, le manager peut également jouer un rôle d’acteur afin d’aider les collaborateurs en détresse.
  • Il peut également être à l’origine des RPS, dans le cas par exemple de la composante harcèlement des RPS.

C’est pourquoi la prise en compte de ces différents aspects dans ses missions est, aujourd’hui encore plus qu’hier, centrale pour la bonne marche de l’entreprise

Apprenez à prévenir les risques psychosociaux en entreprise avec notre formation RPS, sur 2 jours.

Quelles sont les obligations d’un manager ou d’un employeur en matière de gestion des risques psychosociaux ?

Du point de vue de l’employeur :

 La réglementation générale une obligation générale de sécurité incombe à l’employeur (article L. 4121-1 du Code du travail).

Il lui revient d’évaluer les risques, y compris psychosociaux, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

Pour organiser la prévention des risques psychosociaux en entreprise, l’employeur se fonde sur les principes généraux de prévention.

Parmi ces principes (article L. 4121-2 du Code du travail), figure notamment la nécessité de :

  • Combattre les risques à la source et d'adapter le travail à l'homme.
  • Planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel.
  • La responsabilité de déterminer les mesures appropriées incombe à l’employeur qui doit associer les institutions représentatives du personnel, ou à défaut, les salariés à leur mise en œuvre.
    • À déclarer clairement que le harcèlement et la violence sur le lieu de travail ne sont pas tolérés,
    • À prévoir des mesures appropriées de gestion et de prévention.
  • L’employeur a la responsabilité de déterminer, examiner et surveiller les mesures appropriées à mettre en place, en consultation avec les salariés et/ou leurs représentants.

Du point du vue du manager

Au-delà d’un enjeu purement managérial, le manager a une responsabilité pénale au travail.

  • Il est donc fondamental qu’il en ait conscience pour réussir son activité quotidienne

Quelles actions de formation doit suivre un manager pour respecter ses obligations en matière de RPS ?

Pour satisfaire à ses obligations légales et managériales, le manager doit être en mesure

  • D’identifier les éléments clefs du cadre juridique,
  • D’anticiper les situations à risque,
  • D’avoir des indicateurs pour repérer les situations à risque.

Le tout lui permettant d’agir de façon pertinente et rapide face aux situations déclarées.

Cela passe par le suivi d’une action de formation qui lui permettra d’être en capacité de :

  • Cerner le champ des risques psychosociaux -RPS- et en comprendre les mécanismes des différentes composantes pour agir
  • Prendre conscience des enjeux pour l’entreprise
  • Repérer les situations à risque chez un collaborateur
  • Assurer ses rôles de prévention et d'alerte
  • Créer un outil de suivi avec des indicateurs adaptés à son contexte de travail
  • Cerner le cadre juridique

Une formation, comme nous en proposons au CNFCE, peut-elle satisfaire ces obligations ?

De par la qualité de son offre de formation, le CNFCE répond précisément à l’ensemble de ces exigences et de ces enjeux humains, économiques, juridiques, médiatiques et managériaux et ce, tout particulièrement dans le contexte de la pandémie liée au Covid19.

Consultez notre formation RPS pour manager, sur 1 jour.

Au-delà des apports théoriques, une dynamique pédagogique favorisant les échanges entre participants ainsi qu’une une attention particulière visant à répondre au plus près des vécus sont privilégiées par le formateur.

Quels sont les enjeux/conséquences des risques psychosociaux pour une entreprise ?

Les conséquences des risques psychosociaux pèsent sur la santé physique et mentale des salariés.

On dispose actuellement, au moins pour certaines pathologies (troubles psychiques, maladies cardio-vasculaires et troubles musculosquelettiques/TMS), d’études solides. 

Les risques psychosociaux ont également des répercussions organisationnelles et économiques pour les entreprises, et un coût pour la société dans son ensemble.

Les risques psychosociaux désorganisent les entreprises et les collectifs de travail.
Dans les entreprises où ils sont présents, on peut ainsi noter :

  • une augmentation de l’absentéisme et du turnover,
  • des difficultés pour remplacer le personnel ou recruter de nouveaux employés,
  • une augmentation des accidents du travail,
  • une démotivation, une baisse de créativité,
  • une dégradation de la productivité, une augmentation des rebuts ou des malfaçons,
  • une dégradation du climat social, une mauvaise ambiance de travail,
  • des atteintes à l’image de l’entreprise…

En raison de ces dysfonctionnements, les risques psychosociaux coûtent cher à l’entreprise.

 

Le CNFCE, organisme de formation en prévention des risques psychosociaux

En sa qualité d’organisme de formation, le CNFCE est en mesure de former cadres, managers, salariés et chefs à la prévention des risques psychosociaux. Consultez nos formations en management ou en ressources humaines. Contactez nos conseillers pédagogiques si vous souhaitez mettre en place des actions de formation ou de sensibilisation en faveur d’une bonne qualité de vie au travail.

 

Qui est Franck Sonrel ?

Franck Sonrel, accompagne les acteurs de l’entreprise dans les domaines de l’évaluation comportementale en situation de travail ainsi que dans l’ingénierie et l’animation de formations depuis plus de 30 ans.

Il est l’auteur de « Convaincre » - BookEdition- Collection Développement.

Formations incontournables