Le CNFCE vous accueille de 8h30 à 17h30
Distanciel ou présentiel, nous trouverons le meilleur format pour vos formations.

Limiter les risques d’incendie : quelles mesures adopter ?

A l’occasion d’un incendie sur le lieu de travail, le risque économique est élevé dans la plupart des cas. En effet, 7 entreprises sur 10 qui sont victimes d’un incendie majeur disparaissent dans les mois qui suivent le drame, du fait de l’importance des dégâts économiques. Une démarche de prévention efficace s’avère ainsi indispensable. Quelles sont alors les mesures préventives à adopter ? Retrouvez tous nos conseils dans ce guide.

Que signifie limiter le risque incendie ?

Limiter le risque incendie consiste à

  • Eviter qu’un incendie se déclare, en supprimant les causes potentielles.
  • Limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles de l’incendie grâce à une intervention rapide
  • Favoriser l’évacuation des personnes et l’intervention des secours.

Supprimer les causes potentielles de déclenchement d’un incendie

Évaluer le risque incendie

Dans un logement d’habitation, les dangers sont aisément identifiables. Pour protéger votre maison, quelques gestes sont à adopter : éteindre le gaz, vérifier vos cigarettes, ne pas laisser d'appareils en marche lors de vos absences.

Sur un lieu de travail, l’évaluation des risques constitue la démarche préliminaire de prévention. Elle consiste à identifier les origines possibles du déclenchement d’un incendie (potentielles sources d’inflammation et produits combustibles inflammables présents).

Stocker les combustibles loin des sources de chaleur

Le triangle du feu se compose d’un comburant, d’un combustible et d’une source de chaleur. Pour qu’un incendie se déclare, il faut que ces trois éléments soient à proximité. Pour éviter le risque d’inflammation, il convient donc d’éloigner ces trois éléments les uns des autres.

C’est sur la source de chaleur et le combustible qu’il est le plus aisé d’agir. Il faut alors porter une attention particulière aux conditions de stockage.

Vérifier la qualité des installations électriques et appareils de chauffage

⅓ des incendies qui se sont déclarés en entreprise sur les dernières années sont d’origine électrique. Les appareils électriques générant pour la plupart de la chaleur, le risque d’inflammation est accru. Le départ de flamme peut aussi être induit par un mauvais réglage sur le câblage électrique.

Un défaut sur vos installations électriques doit donc être rigoureusement écarté.

Les appareils de chauffage transportent quant à eux de l’énergie thermique ou électrique. Ils ont généralement besoin d’un combustible pour remplir leur fonction. Ils doivent donc être installés et entretenus avec soin.

Limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles

Installer un système de sécurité incendie (SSI)

Un SSI est un équipement qui permet de déceler de manière précoce la naissance d’un feu afin d’activer une mise en sécurité automatique.

Il se compose d’un système de détection incendie (SDI) et d’un système de mise en sécurité Incendie (SMSI).

Le SDI assure la détection d’un début d’inflammation pour assurer une intervention dès que possible. Un départ de feu est plus facile à combattre qu’une fois qu’il est généralisé, du fait notamment de la présence de fumée.

Le SMSI gère la mise en sécurité de l’établissement par activation automatique ou manuelle. C’est l’assurance d’une intervention rapide et efficace.

Pour une formation à l’utilisation de cet équipement, découvrez notre formation système de sécurité incendie.

Équiper ses bâtiments de moyens de lutte contre les incendies

C’est une mesure obligatoire prévue par le Code du travail. L’employeur doit doter son entreprise de matériels de première intervention.

Il s’agit en grande partie des extincteurs, qui peuvent être :

  • Portatifs,
  • Mobiles,
  • Fixes.

Selon la nature du bâtiment, d’autres matériels pourront être installés. Il peut s’agir de :

  • Robinets d’incendie armé
  • Colonnes sèches ou humides
  • Installations fixes d’extinction automatique

Pour tout savoir sur les matériels d’extinction, découvrez notre guide complet.

Pour que ces matériels jouent pleinement leur rôle de lutte contre les incendies, il convient de former son personnel à leur utilisation. Le CNFCE propose une formation à la “manipulation d’extincteurs” à visée opérationnelle immédiate.

Favoriser une évacuation rapide et l’intervention des secours

A l’occasion d’un incendie, le maître mot est : "Évacuez !". La priorité est d’assurer la protection des personnes présentes dans l’établissement. Le meilleur outil pour limiter les risques humains consiste en une information et une formation du personnel.

Il s’agit d’abord de concevoir des consignes de sécurité incendie efficaces. Pour tout savoir sur la conception de ce document, visitez notre page “consignes de sécurité”.

Il convient également d’assurer une formation du personnel. La mise en place d’exercices d’évacuation et la maîtrise de l’utilisation de matériel d’extinction est essentielle. En situation d’urgence, pour avoir les bons réflexes, il faut les avoir appris. Une formation aux bonnes pratiques de l’évacuation peut se révéler indispensable.

Enfin, les plans d’évacuation et d’intervention affichés à différents points cruciaux permettent aux services de secours une intervention rapide sur les lieux.

Consultez notre formation incendie extincteurs et évacuation, d’une durée d’une demi-journée.

Cette formation peut être complétée par notre formation "évacuation : guide-file et serre-file”. Pour une approche globale de la sécurité incendie, retrouvez l’ensemble de nos formations sur cette thématique.

Cela pourrait vous intéresser :

Le CNFCE propose aussi une formation “Hygiène et Sécurité au travail : analyse et prévention des risques professionnels”.

Vous ne trouvez pas votre réponse ?
Posez votre question


Vos données personnelles sont utilisées dans le cadre strict de l’exécution et du suivi de votre demande par les services du CNFCE en charge du traitement. Elles sont nécessaires à l’exécution de ce service. Elles sont conservées pour une durée de trois ans à compter de notre dernier contact. En application de la réglementation sur la protection des données à caractère personnel, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation du traitement ainsi que d’un droit d’opposition et de portabilité de vos données. Pour en savoir plus et réaliser un traitement sur vos données, nous vous invitons à vous connecter à notre politique de confidentialité.
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.