Notre équipe vous accueille, par téléphone, de 8h30 à 17h30
CNFCE, le partenaire préféré de votre réussite

Les 7 qualités d'un bon manager en entreprise

Les 7 qualités d'un bon manager en entreprise

« Mon chef ne sait pas manager, c’est un mauvais manager ». Voilà une phrase que l’on ne devrait jamais entendre. Et pourtant, dans la réalité, les qualités d’un bon manager sont nombreuses et c’est un vrai challenge de toutes les avoir ! Alors, comment être un bon manager d’équipe ?  Quelles sont les qualités d’un bon manager ?

Dans cet article, nous vous présentons les 7 qualités d’un bon manager. Ces compétences de manager ne sont pas les seules, mais cette liste peut aider tous les professionnels encadrants à devenir de meilleurs managers avec pour finalité ultime d’encadrer des collaborateurs efficaces, capables de vous supporter dans vos objectifs sans faillir.

1/ Apprenez à connaître votre équipe pour jouer votre rôle de manager

La compétence numéro 1 du bon manager est de bien connaître son équipe.

Grâce à des entretiens de groupe ou individuels, le bon manager finit par comprendre les affinités et objectifs personnels de chacun. Avec le temps et l’expérience, il sera à même d’établir des profils-types : dans son équipe, qui est un mercenaire ? Qui aime jouer en solo ? Qui, au contraire, mise à 100% sur le travail d’équipe et saura supporter les autres en cas de besoin ?

Cette définition des personnalités de chacun fait partie de la fonction de manager. Cela aidera le manager à mettre en lumière les défauts de son équipe et ainsi jouer sur les points forts de l’équipe et faire progresser les compétences des collaborateurs.

De plus, cette analyse permet au manager d’équipe de devenir un meilleur manager : en effet, en déterminant le degré d’autonomie de chacun, il sera à même de prioriser ses tâches et ainsi, de gagner en efficacité.

2/ Fixez des objectifs à atteindre aussi bien pour vous que pour votre équipe

Fixer les objectifs doit être au centre des missions et compétences d’un bon manager.

Comment définir un objectif efficacement ? L’objectif définit doit servir à mesurer précisément le progrès effectué par tout ou partie de l’équipe. Attention, toute l’équipe doit avoir un objectif clair et précis, mais tous les objectifs ne doivent pas forcément s’appliquer à toutes les personnes qui constitue l’équipe.

La définition d’un objectif clair et précis permet de booster la productivité des collaborateurs. De plus, plus l’objectif sera découpé en sous-objectifs, plus il sera simple pour les collaborateurs de s’y retrouver : cette tendance à appliquer une vision itérative vient directement des techniques de management des entreprises de la Silicon Valley. Ces techniques pour être un bon manager ont donc fait leurs preuves !

Afin de déterminer un objectif efficacement, l’objectif doit suivre la technique de management SMART, c’est-à-dire qu’il doit être :

  1. Simple
  2. Mesurable
  3. Ambitieux
  4. Réaliste
  5. Temporel

L’objectif doit donc pouvoir être compris par tous, donner une mesure précise de son avancement et des avantages que l’on peut en tirer. Il doit être équilibré entre l’ambition (qui stimule la productivité de l’équipe) et le réalisme (sans lequel l’équipe va se décourager). Enfin, il doit être parfaitement délimité dans le temps sans quoi l’équipe aura l’impression de ne jamais parvenir à atteindre le but recherché.

3/ Prenez en compte l’aspect relationnel du bon manager

Comment susciter l’adhésion de l’équipe à ses décisions ?

La bonne gestion des relations humaines fait partie des compétences d’un bon manager. En effet, l’aspect humain et accessible du manager contribue à améliorer son leadership : susciter l’adhésion de l’équipe est bien plus efficace et stratégique que d’imposer sa vision des choses, à court comme à long terme.

Cela passe notamment par des échanges informels, qui constituent la grande majorité des échanges d’information. Il est donc important pour quelqu’un qui souhaite être un bon manager de prendre les relations humaines en considération pour favoriser la collaboration avec les employés et quitter le mode de management classique reposant sur les relations « décideur/exécuteur »

4/ Accordez du temps à l’écoute de vos collaborateurs

L’écoute des collaborateurs est une compétence clé pour être un meilleur manager. Les avantages à tirer d’une plus grande écoute de ses collaborateurs lors des réunions sont nombreux :

  1. Cela augmente l’adhésion aux décisions : comme cité plus haut, il faut mieux susciter l’adhésion qu’imposer sa vision des choses. Or, si tout le monde peut donner son avis, les objectifs et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir seront choisis par tous ;
  2. L’efficacité du travail du manager est grandement améliorée : en effet, en écoutant tout le monde, depuis les postes à plus grande responsabilité jusqu’aux postes subalternes, les besoins et les blocages de tous les collaborateurs sont explicités. Il est ensuite plus facile de les prendre en compte dans la gestion de projet.
  3. Le manager sera plus à même d’anticiper les conflits s’il est au courant au plus vite des soucis rencontrés par les collaborateurs.

Mais même en dehors des réunions officielles, il est important pour le bon manager d’adopter un comportement d’écoute qui favorise une communication efficace. Cela passe par des choses simples comme laisser la porte de son bureau ouverte ou simplement demander régulièrement des nouvelles de ses collaborateurs.

Ce genre de comportement permet de favoriser un bon environnement de travail, agréable et qui favorise la confiance. La prise de décision en est aussi grandement facilitée et accélérée avec la prise en compte de toutes les informations provenant de tous les collaborateurs.

5/ Faites confiance à vos collaborateurs

Vos collaborateurs travaillent sous vos ordres aux objectifs que vous fixez. Il est donc normal que vous les teniez au courant de la stratégie suivie par l’entreprise, même si cela ne les concerne pas directement : l’une des compétences clés du bon manager est aussi de susciter la motivation de ses collaborateurs.

En informant justement les collaborateurs, vous leur prouvez qu’ils font véritablement partie de l’entreprise : ils apprécieront d’autant plus leur travail et seront plus productifs. C’est l’une des qualités essentielles du bon manager d’équipe.

N’hésitez pas à faire confiance à vos collaborateurs et déléguez certaines tâches. Rassurez-le sur sa capacité à mener à bien une mission, puis félicitez-le pour le travail accompli.

Cela peut sembler anodin, mais le fait de se sentir considéré comme un vrai professionnel développe chez l’employé un sentiment d’appartenance qui permet de booster la motivation du collaborateur. Le manager en ressort plus efficace puisqu’il parvient à faire d’un employé un véritable collaborateur de confiance, qui lui permet d’atteindre ses objectifs plus efficacement.

6/ Détruisez la démotivation pour un meilleur bien-être des collaborateurs

Les facteurs de démotivation sont nombreux : le rôle d’un manager, c’est aussi de traquer ces sources d’ennui ou de malaise chez les collaborateurs et les détruire.

Ce malaise mène à la démotivation : les collaborateurs dont le bien-être dans l’entreprise n’est pas optimal ont du mal à tenir leurs engagements, ne suivent plus les objectifs et accumulent du retard. À terme, c’est toute l’équipe qui peut être perturbée par ce ralentissement.

Parmi les qualités d’un bon manager, on compte donc aussi la capacité à détecter les sources de démotivation chez les collaborateurs via le dialogue mais surtout l’écoute.

La démotivation peut venir :

  1. D’une organisation ou un management inadapté,
  2. D’un manque d'opportunités et de perspectives professionnelles,
  3. D’un manque de reconnaissance ou de valorisation de la part de la hiérarchie,
  4. D’un manque de souplesse au niveau des horaires,
  5. D’une crainte au niveau de la sécurité de l'emploi,
  6. Des conditions de travail dégradées,
  7. D’une mauvaise ambiance entre salarié(e)s,
  8. Des problèmes d’ordre personnel ayant un impact sur la qualité du travail

Comme dans la gestion de conflits professionnels, être un bon manager, c’est comprendre les besoins sous-jacents de ses collaborateurs pour mieux les satisfaire et contribuer à les rendre plus efficaces au travail. Les émotions néfastes cachées derrière ces besoins doivent être comprises par le manager, qui peut alors traiter le problème à la source.

7/ Gérez les erreurs de vos collaborateurs avec professionnalisme

Pour clôturer ce guide des 7 qualités d’un bon manager, parlons des erreurs des collaborateurs.

Le bon manager ne doit jamais réprimander un collaborateur, qui plus est devant ses collègues : cette situation ne mènera qu’à un sentiment d’humiliation. C’est un sentiment contre-productif qui ne mènera à aucun résultat concret.

Le rôle d’un manager est aussi celui de mentor : il doit conseiller les collaborateurs et le cas échéant, tirer des leçons de leurs erreurs afin d’améliorer les compétences de toute l’équipe. Il s’agit d’une des compétences pour être un bon manager. La situation problématique peut servir à montrer l’exemple de ce qu’il faut faire et ainsi, aider le groupe entier.

La relation de confiance qui se tissera ensuite entre le manager et le collaborateur vaut de l’or puisqu’il est synonyme d’efficacité, de transparence, de compréhension de l’autre… En bref, il détruit de nombreuses sources de mécontentent et d’incompréhension et permet donc d’éviter de futurs conflits.

Nous espérons que ce guide vous aura été utile pour déterminer les qualités requises pour être un bon manager.

Toutefois, ces compétences sont nombreuses et les apprendre seul peut se révéler être pénible et très long. Ce n’est pas facile de savoir soi-même comment manager une équipe. Une formation de manager adaptée à vos besoins est la solution !

Formations incontournables

Demander un devis 01 81 22 22 18