Le CNFCE vous accueille de 8h30 à 17h30
Distanciel ou présentiel, nous trouverons le meilleur format pour vos formations.

Comment gérer la formation professionnelle en entreprise ?

Comment gérer la formation professionnelle en entreprise ?

La formation professionnelle des salariés permet aux entreprises de faire face aux enjeux tant économiques que sociaux. Une bonne gestion de cet aspect est donc cruciale pour toutes les entreprises. Dans ce dossier, nous vous livrons quelques conseils pour savoir comment gérer la formation professionnelle dans votre entreprise.

Considérer la formation comme un investissement et non comme une dépense

La formation professionnelle continue est d’une importance capitale pour faire face à de nombreux enjeux auxquels sont confrontés les entreprises.

Sans une bonne gestion des compétences, comme nous l’expliquons dans un précédent article, les entreprises s’exposent à de nombreux risques, tant économiques que sociaux :

  • Démotivation des salariés
  • Perte de compétitivité et de chiffre d’affaires etc.

Une organisation non formée correspond à une organisation dont les compétences ne sont pas renouvelées.

Au-delà des obligations légales de maintien dans l’emploi de l’employeur, la formation est à intégrer dans une stratégie d’entreprise lui permettant d’assurer sa pérennité sur le long terme. 

Une formation en management est par exemple un moyen simple de développer ses compétences transversales, notamment en matière d'optimisation des performances et de gestion d'équipe.

Les coûts de formation et le temps d’absence des salariés sont contrebalancés par les avantages de la formation professionnelle.

En prenant connaissance des dispositifs d’aide à la formation

Les OPCO

Les TPE et les PME ont la possibilité de faire appel aux OPCO (anciennement OPCA) pour lesquels elles cotisent.

Ces opérateurs de compétences ont pour mission :

  • « d’améliorer l’information et l’accès des salariés de ces entreprises à la formation professionnelle ;
  • d’accompagner ces entreprises dans l’analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation professionnelle, notamment au regard des mutations économiques et techniques de leur secteur d’activité. »

Le plan de développement des compétences (remplace le plan de formation) :

Le plan de développement des compétences recense « l'ensemble des actions de formation mises en place par l'employeur pour ses salariés ».

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, il est possible de faire financer une partie de ce plan de développement par l’OCPO pour lequel l’entreprise cotise.

Le CPF (Compte Personnel de Formation) :

Les salariés ont la possibilité de mobiliser ce dispositif pour réaliser tous types d’actions de formation :

  • Bilan de compétences
  • VAE
  • Formations certifiantes/ qualifiantes

Pour connaître les formations éligibles, nous vous invitons à consulter le site Internet https://www.moncompteformation.gouv.fr/.

Si le montant (en euros) du salarié est insuffisant pour réaliser une de ces actions, l’employeur peut participer financièrement en abondant le compte de son employé.

Ce cofinancement est un bon moyen de cultiver sa marque employeur, tout en investissant dans les projets de formation de ses salariés.

FNE-Formation :

Ce dispositif d’aide à la formation s’adresse aux entreprises en difficulté ainsi qu’aux entreprises confrontées au chômage partiel.

Nous vous expliquons tout en détail dans notre article dédié.

En organisant des sessions de formation interne

Formation professionnelle ne rime pas forcément avec une prestation réalisée par un organisme de formation.

Pour assurer la montée en compétences des salariés, uniformiser les pratiques et les savoir-faire, une entreprise peut tout à fait réaliser des actions de formation de type :

  • Tutorat
  • Formation interne
  • Coaching

Dans le cas du tutorat et de la formation interne, l’entreprise fait appel à ses compétences internes pour former ses collaborateurs. Ces dispositifs permettent à une entreprise de mieux contrôler les coûts de formation, tout en respectant ses obligations de formation.

Découvrez nos formations de formateur, pour les salariés d’entreprise.

La formation interne :

La formation interne correspond à une formation réalisée par un collaborateur de l’entreprise, contrairement à une formation externe (ou l’entreprise fait appel aux compétences d’un organisme de formation).

Notez que ce type d’action de formation est réglementée et doit répondre aux critères suivants, que nous décrivons dans notre dossier :

  • « Le formateur interne doit justifier d’une maîtrise et d’une expertise lui permettant d’assurer la session de formation
  • Assurer le suivi des stagiaires et étudier l’application des nouvelles compétences sur leur lieu de travail
  • Il est obligatoire de vérifier les acquis des stagiaires par l’intermédiaire de questionnaires, d’observations etc.
  • La formation doit disposer d’objectifs pédagogiques et d’une durée proportionnelle à l’accomplissement de ces derniers »

La formation intra entreprise :

Une formation intra entreprise permet à une entreprise de contrôler les coûts de formation, en faisant appel à un prestataire externe.

Dans ce type de formation, le formateur forme directement les salariés d’une entreprise dans leurs locaux. Les coûts sont ici calculés en fonction de la durée et du nombre de stagiaires.

Ce format est donc particulièrement conseillé pour la formation des équipes (pour des groupes de 2 à 10 personnes).

En intégrant le management des compétences au sein de l’entreprise

Le développement des compétences des salariés entre dans le cadre de la fonction des managers. Les entretiens professionnels, réalisés entre un salarié et son responsable, sont de précieux moments pour recueillir les besoins des salariés en matière de formation. Cet entretien permet un recensement précis des besoins et des désirs d’évolution de ses collaborateurs.

Afin d'aider managers et responsables à maîtriser ces entretiens, nous proposons une formation à l'entretien professionnel

Le manager participe pleinement à la mise en place d’un GPEC (Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) dans son entreprise. Rappelons que la mise en place du GPEC est obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés.

 

Le CNFCE, organisme de formation à destination des entreprises

Le CNFCE est en mesure de former des managers ou des professionnels des ressources humaines sur de nombreuses thématiques. Nous proposons ainsi des programmes de formation en management ou en ressources humaines, d’une durée moyenne de 2 jours.

Pour plus d’informations sur notre offre, nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, par mail ou par téléphone.

Formations incontournables