Notre équipe vous accueille, par téléphone, de 8h30 à 17h30
CNFCE, le partenaire préféré de votre réussite

Ce qu'il faut savoir sur le port du masque obligatoire en entreprise

19 aout 2020 Sécurité
Ce qu'il faut savoir sur le port du masque obligatoire en entreprise

Le gouvernement a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les espaces de travail de type open-space et bureaux ouverts. Cette obligation deviendra effective à partir du 1er septembre 2020. L’objectif du gouvernement est de prévenir un rebond de contamination du COVID-19 dans les lieux publics et lieux clos où l’on se croise. Découvrez dans notre article tout ce qu’il faut savoir concernant le port du masque obligatoire en entreprise.

Quels sont les établissements concernés par le port du masque obligatoire ?

Les entreprises, et plus précisément les open-spaces et bureaux ouverts, sont concernés par le port du masque obligatoire à partir du 1er septembre.

Pour rappel, les autres espaces concernés sont :

  • Les lieux publics clos (commerces, aéroports etc.)
  • Certains lieux publics ouverts (parcs etc.), en fonction de la préfecture
  • Les transports en commun (taxi, train, métro, bus, avion etc.)
  • Certaines zones (rues, places ou villes) ou les risques de contamination au coronavirus sont les plus élevés

Quelles sont les règles à respecter concernant le port du masque obligatoire en entreprise ?

Les salariés travaillant dans des open-spaces ou bureaux ouverts devront porter le masque dans leur espace de travail et dans tous les endroits où ils sont susceptibles de se croiser.

On parle ici :

  • Des couloirs
  • Des lieux de déplacements
  • Salles de réunions
  • Vestiaires

Ne sont pas concernés les bureaux individuels et privatifs, dans lesquels les salariés ne se croisent pas.

NB : la présence d'un plexiglas ne dispense pas du port d'un masque, a précisé de son côté le secrétariat d'État à la Santé au travail.

Les salariés devront également respecter les gestes barrières afin de limiter les risques de propagation du coronavirus.

Le dirigeant ou le référent COVID-19 doivent s’assurer que chacun des collaborateurs respecte les mesures en vigueur.

Découvrez notre programme de formation référent COVID-19 pour former l’un de vos employés à cette tâche.

 

Rappelons les principaux gestes barrières pour lutter contre le coronavirus :

 

  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  • Limiter les contacts physiques en entreprise
  • Se laver très régulièrement les mains
  • Pratiquer la distanciation sociale (plus d’un mètre entre chaque personne)

Consultez notre article pour en savoir plus sur les mesures de prévention du coronavirus pour les entreprises.

Quelles sanctions en cas de non-respect du port du masque en entreprise et open-space ?

En cas de non-respect du port du masque en entreprise, les salariés s’exposent à des sanctions professionnelles. Selon Alain Griset, ministre délégué, « Si jamais le salarié refuse de mettre le masque, d’abord, l’employeur lui fera les remarques, il pourra lui donner un avertissement et ça pourra être considéré comme une faute ».

Les sanctions professionnelles peuvent donner lieu, selon l’importance de la faute à :

  • Une mise à pied
  • Un licenciement

Pourquoi le port du masque devient obligatoire en entreprise et en open-space

Le port du masque en entreprise devient obligatoire pour limiter les risques de propagation du coronavirus. L’avancée des recherches sur la transmission du coronavirus met en avant les risques de transmission par aérosol.

De même, « nombre de salariés s'apprêtent à retrouver leur lieu de travail après une longue phase de télétravail et, parmi eux, certains reviennent de congés en « zones rouges ». 

Quelles sont les obligations de l’employeur concernant le port du masque en entreprise ?

La fourniture de masques sera à la charge de l’employeur. Le masque est dorénavant considéré comme un EPI (équipement de protection individuel).

Rappelons que l’employeur a pour obligation de « prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, des actions d’information et de formation, la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés »

Découvrez dans cet article du gouvernement les obligations auxquelles sont soumis les employeurs face au coronavirus. 

Nos formations de référence

Demander un devis 01 81 22 22 18