Centre National de la Formation Conseil en Entreprise

Comment accueillir un collaborateur handicapé ?

Comment accueillir un collaborateur handicapé ?

Vous vous apprêtez à accueillir un salarié en situation de handicap ? Afin de favoriser une intégration efficace, découvrez nos conseils pour accueillir un collaborateur handicapé dans les meilleures conditions.

Préparer l’accueil

Avant même l’arrivée du collaborateur handicapé, votre entreprise et votre équipe doivent préparer son accueil. Si le nouveau salarié se déplace en fauteuil roulant, assurez-vous que sa zone de travail soit adaptée pour lui, afin qu’il se déplace sans encombre. L’anticipation des aménagements nécessaires fait partie des mécanismes importants au bien-être du collaborateur.

Dans la même lignée, il est tout aussi important de décrire ses missions tout comme ses devoirs, sans oublier les contraintes de son handicap afin de les appréhender plus rapidement.

La préparation de son arrivée peut aussi être représentée par l’installation d’une signalétique spéciale, la disponibilité d’une place de parking, ou le signalement de son arrivée au service de sécurité. Le manager doit aussi informer son équipe de cet accueil, que le handicap soit visible ou non.

Faciliter son intégration

Dès l’arrivée du collaborateur handicapé, plusieurs moyens sont envisageables pour faciliter son intégration . Tout d’abord, une attitude équilibrée est à privilégier, dans le sens où chacun perçoit le handicap d’une manière différente. Tout en ne tombant pas dans la surprotection, qui pourrait rendre mal à l’aise le collaborateur, il n’est pas rare pour le manager de designer un tuteur dans son équipe, qui assurera l’intégration du collaborateur handicapé, tout en veillant à son bien-être au sein de l’entreprise.

Si une personne de votre équipe est dotée d’un bon sens relationnel, n’hésitez pas à la rapprocher du collaborateur handicapé. Cette notion de tuteur permet même d’intégrer plus facilement le collaborateur qui pourrait s’ouvrir plus facilement aux restes de l’équipe.

Rester attentif

Même si le salarié handicapé est prêt pour le poste offert, tout comme votre équipe a été informée de son arrivée, une attention est cela dit demandée. Durant les premiers mois, il se peut que ce collaborateur ait des besoins particuliers. Il convient donc de rester vigilant afin de répondre à ses demandes, tout en s’affichant disponible en cas de difficultés.

Il arrive parfois que les salariés en situation de handicap ne fassent pas part de leurs difficultés par crainte de perdre leur emploi. A vous de savoir détecter les premiers signes d’un inconfort ou d’une crainte que votre collaborateur pourrait ressentir. Dans tous les cas, une relation étroite avec la médecine du travail est préconisée, si le collaborateur handicapé préfère garder certaines contraintes liées à son handicap dans le cadre privé. 

Se faire accompagner

Si vous avez besoin d’aide pour accueillir au mieux le collaborateur handicapé, de nombreuses formations existent pour trouver des solutions efficaces. N’hésitez pas à vous faire accompagner si vous en sentez le besoin, afin d’avoir toutes les connaissances et compétences nécessaires. Par exemple, la formation Sensibilisation au handicap permet de préparer l’entourage professionnelle de cette arrivée, tout en ayant les bons mécanismes afin de garantir un travail personnel et collectif efficaces. Cette formation garantit également de lever les préjugés face au handicap tout en proposant des ateliers ludiques de mises en situation.

Formations incontournables

Demander un devis Plan d'accès 01 81 22 22 18