Centre National de la Formation Conseil en Entreprise

Les bonnes pratiques en prise de parole en public

Les bonnes pratiques en prise de parole en public

Regarder et écouter un politicien ou un chef d’entreprise s’exprimer à la télévision ou en public est toujours un spectacle…. Ils semblent tellement à l’aise que nous pouvons nous poser la question à savoir si les bons orateurs sont-ils entrainés ou sont-ils simplement nés ainsi ? S’il est vrai que certaines personnes sont nées avec ce don, l’écrasante majorité des orateurs efficaces se sont formés pour l’être, et oui… Soit à travers une formation spécifique, soit via un entraînement basé sur le principe de la mémoire musculaire : leur cerveau a appris, au fil du temps, à maîtriser les best practice. Il est vrai que nous prenons trop souvent la communication pour acquise puisque nous nous parlons depuis toujours et tous les jours. Cependant l’objectif n’est pas d’être un orateur parfait, mais d’être un orateur en public efficace, et pour cela il faut de l’entraînement et de la pratique.

Alors, quel est le vrai secret de la prise de parole en public efficace ?

La nervosité est normale, il faut pratiquer et préparer !

Toutes les personnes ressentent des sensations d’appréhension, comme le cœur qui bat ou les mains qui tremblent. 1 conseil : Ne pas associer ces sentiments avec la qualité de votre prestation, cela n’a rien à voir avec le fait que vous pourriez mal performer ou vous ridiculiser. En effet, le stress peut se transformer en bon stress et devenir positif. La poussée d’adrénaline qui vous fait transpirer vous rend également plus alerte et vous rend prêt à donner le meilleur de vous-même. C’est plutôt positif tout ça non ?

La meilleure façon de surmonter l’anxiété est de préparer, préparer et préparer encore plus. Prenez le temps de parcourir vos notes plusieurs fois, et une fois que vous êtes à l’aise avec le sujet pratiquez, entraînez-vous à l’oral. Et n’hésitez pas à vous enregistrer sur vidéo ou à demander à un ami (fonctionne aussi avec les collègues ou la famille) de critiquer votre performance, par exemple.

 

Identifier son public et organiser son discours

Avant de commencer à rédiger votre message, déterminez à qui s’adresse ce message, c’est la base…. En savoir plus sur vos auditeurs vous aidera à déterminer votre choix de mots, le niveau d’information, le modèle d’organisation et l’énoncé de motivation. Ensuite, créez le plan de votre discours : notez-le sujet, l’objectifs général, l’idée centrale et les points principaux. Et surtout, assurez-vous d’attirer l’attention du public dans les 30 premières secondes.

 

Laissez votre personnalité transparaitre

Quel que soit le sujet, le public réagit mieux lorsque les conférenciers personnalisent leur communication. Soyez vous-même, ne devenez pas un interlocuteur type qui ne dégage rien, ne devenez pas un autre à moins d’être comédien. Vous établirez une meilleure crédibilité si votre personnalité transparait, votre public vous fera confiance .

Dans la mesure du possible, insérez un élément d’intérêt personnel dans votre discours. Non seulement cela créera une proximité entre vous et le public, mais il fera aussi des merveilles pour vous mettre à l’aise.

 

Utilise l’humour, racontez des histoires et utilisez un langage efficace 

Insérez une anecdote amusante dans votre présentation, les spectateurs aiment généralement une touche personnelle dans un discours. Profitez de chaque occasion pour mettre un visage sur les faits de votre présentation. Les interlocuteurs aiment entendre parler des expériences des autres ; les triomphes, les tragédies et les anecdotes humoristiques quotidiennes qui composent leur vie. Raconter des histoires.

 

Lisez le moins possible, adressez vous à votre public

La lecture d’une présentation ou d’une diapositive fracture la connexion interpersonnelle. En gardant un contact visuel avec le public, vous gardez l’accent sur vous-même et votre message. Un bref aperçu sur votre support, peut servir à vous rafraîchir la mémoire et garder votre plan en tête.

En effet utilisez judicieusement les aides audiovisuelles, trop de personnes peuvent briser la connexion directe avec le public, alors utilisez-les avec parcimonie. Ils devraient améliorer ou clarifier votre contenu, et ainsi capturer et maintenir l’attention de votre auditoire.

Gardez l’accent sur le public, mesurez leurs réactions, ajustez votre message et restez flexible.

Le CNFCE propose plusieurs formations sur la thématique de la prise de parole en public :

Formations incontournables

Demander un devis Plan d'accès 01 81 22 22 18